Minutier des notaires du département du Finistère (sous-série 4 E)


    Canton d'Arzano

    Historique de la conservation
    Ce canton conserva, en l'an X, la même circonscription territoriale que sous la Révolution, soit les communes d'Arzano, Guilligomarc'h et Rédéné. De 1790 à l'an III, son territoire avait fait partie du district de Quimperlé. La commune de Locunolé, auparavant dans le Morbihan, fut rattachée au canton d'Arzano par la loi du 4 avril 1857.
    Les trois paroisses ayant formé le canton d'Arzano relevaient de la sénéchaussée d'Hennebont (évêché de Vannes). Elles ne possédaient aucun notaire en 1790 : le dernier, Benjamin Le Rouzic, décédé en 1788 à Arzano, n'avait pas été remplacé.
    Par arrêté de l'administration centrale du département du 27 thermidor an V, Guillaume-Alexis Dodeur fut nommé notaire à la résidence de Rédéné. Sur ses minutes, il s'intitulait "notaire des cantons de Quimperlé et Arzano". Il fut autorisé à transférer son étude à Quimperlé par arrêté du 4 prairial an VIII. En 1810, la Chambre des notaires de Quimperlé déclarait : "Ce canton ne demande point de notaire ; aucun ne veut y résider, attendu que les cultivateurs font leurs affaires le lundi à Plouay et le vendredi à Quimperlé dont ils ne sont éloignés que d'une ou de deux lieues". Le procureur impérial partagea cette opinion, et conclut qu'il était inutile d'établir des notaires dans ce canton.
    Quelques années plus tard, l'administration constatait que les habitants du canton fréquentaient davantage le Morbihan que le reste de l'arrondissement de Quimperlé. La plupart des actes se traitaient à Plouay et non pas à Quimperlé. Afin de contraindre cette population à s'habituer aux fonctionnaires du Finistère qui, sinon, n'auraient aucune influence sur elle, on créa en 1818 deux études notariales dans le ressort du canton, la première à la résidence du chef-lieu, la seconde à Guilligomarc'h.


    Mots-clé lieu : Arzano (Finistère ; canton)
  • Étude de Me François Vincent Le Doussal, notaire à Guilligomarc'h  (4 E 1 - 1819-1881)
  • Étude de Me Guillaume Le Doze, notaire à Arzano  (4 E 2 - 1818-1957)
  • Divers notaires du canton d'Arzano  (4 E 3 - 1599-1725)