Minutier des notaires du département du Finistère (sous-série 4 E)


    Canton de Plogastel-Saint-Germain

    Historique de la conservation
    Arrondissement de Quimper.
    Ce canton fut formé en l'an X par la réunion des quatre anciens cantons révolutionnaires de Plogastel-Saint-Germain (communes de Plogastel-Saint-Germain, Plonéis et Landudec), de Plonéour (communes de Plonéour, Lanvern, Saint-Honoré et Peumerit), de Plozévet en partie (communes de Plozévet, Pouldreuzic, Lababan et Guiler) et de Tréogat en partie (communes de Tréogat et Plovan). De 1790 à l'an III son territoire avait fait partie du district de Pont-Croix. La commune de Lanvern fut rattachée à celle de Plonéour par ordonnance du 31 janvier 1827, la commune de Lababan à celle de Pouldreuzic par ordonnance du 17 avril 1827, la commune de Saint-Honoré à celle de Plogastel-Saint-Germain par ordonnance du 1er septembre 1832. La commune de Gourlizon fut créée sur celle de Plonéis par la loi du 31 mars 1892.
    Juridiction du Quéménet : Les paroisses du canton de Plogastel-Saint-Germain étaient toutes justiciables, au XVIème siècle, de la juridiction du Quéménet, puis d'importantes transactions sur les terres modifièrent sensiblement cette situation et, au XVIIIème siècle, le ressort du Quéménet se confondait avec celui du marquisat de Pont-Croix, dont dépendaient Landudec, Plovan, Plozévet et Plonéis.
    Juridiction de Lescoulouarn : La juridiction de Lescoulouarn (Plonéour) avait été unie à celles de Lesnarvor, de Kercorentin (Plovan) et de Plobannalec. Elle fut érigée en châtellenie de Lesnarvor, avec union des justices, en 1655. Le baron du Pont acheta Lescoulouarn en 1706. La juridiction avait des terres dispersées à Plovan, Plozévet, Pouldreuzic, Peumerit, Plonéour, Tréogat, Tréguennec et Saint-Honoré.
    Juridiction du Hilguy : Le ressort de la juridiction semble se limiter à la paroisse de Plogastel-Saint-Germain.
    Les paroisses de Landudec et de Plogastel-Saint-Germain étaient en partie justiciables de Kerharo, du Guilguiffin, du Quilliou et de Kerandraon dont le siège était à Pouldavid.
    La paroisse de Guiler était justiciable de Kerguélénen (Pouldergat) et celle de Plonéis de la juridiction de Kervent, dont les audiences se tenaient tantôt à Guengat, tantôt à Châteaulin.
    Pouldreuzic dépendait de la juridiction de Pouldavid.
    En l'an VI, deux notaires exerçaient dans le canton de Plogastel-Saint-Germain, trois dans celui de Plozévet, un seul dans celui de Tréogat ; l'enquête de cette époque sur les notaires ne fournit pas de renseignements pour le canton de Plonéour.
    Cinq notaires exerçaient dans le ressort du canton de Plogastel-Saint-Germain en l'an XI. Une sixième étude fut créée en l'an XIII, probablement pour combler la vacance survenue quelques jours avant la publication de la loi de ventôse, par suite du décès, le 14 pluviôse an XI, de Pierre Le Moullec, notaire à Pouldreuzic, qui figure à tort sur les listes des notaires établis en l'an XII et XIII.
    Une ordonnance du 29 juillet 1821 réduisit à cinq le nombre des notaires du canton, un au chef-lieu, un à Peumerit, un à Plozévet, un à Tréogat et un à Plonéour. Par ordonnance du 8 février 1842, l'étude de Tréogat fut transférée à Pouldreuzic. Les décrets des 17 octobre 1885 et 30 avril 1911 supprimèrent respectivement les offices de Pouldreuzic et de Peumerit.


    Mots-clé lieu : Plogastel-Saint-Germain (Finistère ; canton)
  • Étude de Me Yves René Vincent Marie Arnoult, notaire à Plonéour  (4 E 158 - an XIII-1941)
  • Étude de Me Jean Bizien, notaire à Plogastel  (4 E 159 - 1751-1941)
  • Étude de Me Hippolyte Charpentier, notaire à Tréogat  (4 E 160 - 1682-1885)
  • Étude de Me Ronan Hascoët, notaire à Pouldreuzic  (4 E 161 - an V-1810)
  • Étude de Me René Yves Kernilis, notaire à Plonéour  (4 E 162 - 1727-1941)
  • Étude de Me Louis Le Guiriec, notaire à Plozévet  (4 E 163 - 1781-1911)
  • Divers notaires du canton de Plogastel-Saint-Germain  (4 E 164 - 1628-1787)