Série T : Enseignement, affaires culturelles, sports (archives modernes)


    2 T - Imprimerie. Librairie. Presse.
    Présentation du contenu
    Dans la sous-série 2 T sont ordonnés les registres et dossiers administratifs relatifs au contrôle de l'imprimerie, de la presse, de la librairie et du colportage, ainsi que ceux concernant la procédure du dépôt légal. Les divers écrits (ouvrages, bulletins, annuaires, tracts, affiches, œuvres musicales...) déposés réglementairement par les imprimeurs, éditeurs et producteurs, n'y sont que très exceptionnellement conservés (quelques exemplaires disséminés dans l'ensemble des articles). La presse périodique parvenue aux Archives départementales par le biais du dépôt légal est conservée en collections dans notre bibliothèque de recherche.
    Les débordements chronologiques jusqu'à 1945, concernent les dossiers relatifs à la surveillance des périodiques imprimés dans le département (2 T 24-29). Il s'agit le plus souvent de correspondances échangées entre l'archiviste Henri Waquet et certains imprimeurs ou éditeurs, à propos de la complétude des collections constituées de journaux, annuaires, revues des Archives départementales.
    Imprimerie, librairie 
    Ce premier ensemble comporte vingt et un articles (2 T 1-21) couvrant la période comprise entre l'an XI (1802-1803) et 1935. Y sont également disséminés, à partir de la fin du XIXe siècle, diverses correspondances ainsi que des états relatifs à la surveillance de la presse (ce thème étant par ailleurs traité dans les dossiers 2 T 22 à 36).
    Les deux premières liasses (2 T 1-2) sont respectivement constituées de textes réglementaires (instructions, circulaires...) et d'états nominatifs d'imprimeurs et de libraires (catégorie, date du brevet, nom et prénom du titulaire, résidence, population de la ville et de l'arrondissement, brevet exploité ou non, observations) pour les XIXe et XXe siècles.
    Les autres dossiers sont regroupés en trois sous-ensembles distincts :
    premier sous-ensemble :
    il compte huit articles (2 T 3-10), ordonnés de manière chronologique depuis 1810 jusqu'à 1882, et qui contiennent :
    - la règlementation (textes législatifs, instructions, circulaires) relative au contrôle et à la surveillance des imprimeurs, relieurs, libraires et cercles de lecture.
    - différents états, questionnaires, tableaux ou listes statistiques et nominatifs d'imprimeurs, de relieurs et de libraires (nom, prénom, domicile, date de concession du brevet et cause éventuelle de son inexploitation). Ces documents sont plus complets à partir de 1859 (date et lieu de naissance, numéro du brevet, nom du précédent titulaire, et pour les libraires : tenue du magasin, thèmes des ouvrages vendus, opinion politique....). Les états deviennent semestriels à partir de 1854 (circulaire ministérielle du 7 janvier de la même année).
    - des dossiers individuels de suivi d'imprimeurs, de libraires..., constitués dans le cadre :
    1) de l'instruction des demandes de délivrance du brevet d'exercer, en application de la loi du 21 octobre 1814... (correspondances ministérielles, des préfet et sous-préfets ; demande des intéressés ; certificats d'honorabilité, de bonne vie et mœurs, de fidélité au régime, de capacité de travail ; prestation de serment ; pétitions, réclamations des intéressés ; suspensions, interdiction d'exercer ; transmission du brevet ; vente du matériel d'imprimerie...)
    2) de la délivrance d'autorisations d'employer des presses autographiques (demande de l'intéressé, autorisation préfectorale)
    3) de la simple déclaration d'exercer le métier d'imprimeur, à partir de 1870, conformément au décret du 10 septembre de la même année (demande de l'intéressé, autorisation préfectorale, transmission au ministère de l'Intérieur).
    - des pièces disséminées, relatives aux cercles ou cabinets de lecture (demandes et autorisations d'ouverture, listes d'établissements, états des journaux et brochures mis en lecture).
    À signaler :
    - un questionnaire (complété) de la commission constituée en 1869 au ministère de l'Intérieur, afin d'étudier les modifications à apporter dans les dispositions de la loi du 21 octobre 1814 visant les imprimeries et librairies (2 T 9)
    - deux correspondances d'A. Lédan, imprimeur à Morlaix, adressées en 1832 au préfet du Finistère, concernant notamment l'impression et la diffusion dans les campagnes, d'instructions en langue bretonne sur la prophylaxie de la rage et du choléra (2 T 5)
    - les correspondances adressées par les différents imprimeurs à l'administration préfectorale, peuvent comporter d'intéressants historiques de leurs établissements.
    second sous-ensemble :
    il est constitué de trois registres (2 T 11-13) de déclarations et dépôts pour les périodes 1819-1837, 1863-1881. Contenu pour chaque dépôt ou déclaration :
    numéro d'ordre, nom et résidence de l'imprimeur, intitulé, et auteur de l'écrit ; langue autre que le français (breton, portugais...), numéros et dates de la déclaration et du dépôt de la préfecture ; nombre d'exemplaires, de volumes, de feuilles ; format d'édition, caractères employés ; prix ; domaine (public ou privé) ; date d'expédition au ministère de l'Intérieur, signature de l'imprimeur. Les registres sont préimprimés à compter du 6 septembre 1829.
    troisième sous-ensemble :
    il comporte huit articles (2 T 14-21), ordonnés de manière chronologique depuis l'an XI (1802-1803) jusqu'à 1881. Si elles sont majoritairement constituées de bulletins et recépissés d'imprimés déposés en préfecture, ces liasses comportent également des correspondances de l'administration (signalement d'écrits prohibés, correspondances avec les imprimeurs...), des déclarations d'intention d'imprimer (intitulé, auteur, qualité, tirage, nombre de volumes), des listes périodiques d'ouvrages imprimés (date, numéro, nombre, désignation et format des impressions, commanditaire ; récépissés d'exemplaires déposés), ainsi que quelques exemplaires de prospectus, brochures ou manuscrits (très rarement).
    À signaler :
    - la copie manuscrite d'une chanson en langue bretonne sur les campagnes de l'empereur Napoléon, déposée par un aveugle à l'imprimeur morlaision Guilmer, en 1854 (2 T 18)
    - un projet d'impression de versions du code civil et du code pénal en langue bretonne, présenté au préfet en 1856 par Gabriel Prigent, secrétaire de mairie à Kerlouan (2 T 18)
    Presse
     
    Sous cette rubrique sont ordonnés quinze articles (2 T 22-36) consacrés à la surveillance de la presse entre 1810 et 1945.
    - un premier dossier (2 T 22) est constitué : de correspondances et d'arrêtés préfectoraux relatifs à l'attribution de la publication des annonces judicaires ou légales aux journaux du département ; de notices individuelles de rédacteurs-gérants de journaux (nom, prénom, qualité, état civil, situation de famille, titres universitaires, revenus ou traitements, fonctions antérieures, travaux scientifiques et littéraires). Il couvre la période 1841-1870.
    - un second dossier (2 T 23) est exclusivement composé de rapports journaliers sur la presse départementale pour la seule année 1855. Contenu : nom des journaux, date des numéros, examen des journaux (pas d'analyses mais de très brefs rappels des intitulés et des auteurs de certains articles rapportant "des faits politiques et généraux, des faits locaux et administratifs"), infractions aux lois et règlements sur la presse, observations.
    - six articles (2 T 24-29) regroupent des dossiers alphabétiques concernant les périodiques imprimés dans le Finistère entre 1810 et 1945 (almanachs, annuaires, bulletins, journaux, revues...). Il s'agit principalement de publications politiques, d'informations générales, spécialisées (artistique, associative, commerciale, littéraire, sportive...), professionnelles et syndicales (instituteurs, médecins) ou religieuses... Le contenu de chaque dossier varie considérablement d'un périodique à l'autre : de quelques pièces (souvent la déclaration de publication du périodique à l'administration), à une centaine, pour les dossiers les plus complets (les journaux politiques ou d'information).
    Contenu :
    création du titre : acte public ou sous seing privé de constitution (rarement), demande et autorisation de publication, constitution de cautionnement, déclaration de publication (propriétaire, périodicité, lieu d'impression, imprimeur, tarif, tirage...), demande et autorisation de diffusion sur la voie publique, récépissé de dépôt légal...
    évolution du titre : déclaration de changement de nom, de périodicité, de propriétaire, de directeur, de gérant (état civil, profession, domicile, casier ou antécédant judiciaire, notes diverses...) ; transformation éditoriale (politique en non politique et inversement) ; avis de cessation de publication...
    suivi du titre par l'administration (plus ponctuellement)  : ligne et contenu éditorial, articles signalés, polémiques (correspondances échangées entre le ministère de l'Intérieur, le préfet, les sous-préfets, les respondables des titres ; rapports de police...) ; exemplaires diffusés en dehors du département (état) ; réclamation de numéros manquants au dépôt légal ; exemplaires déposés de journaux, prospectus, affiches (rarement)...
    - dans sept derniers dossiers chronologiques (2 T 30-36), couvrant la période 1811-1873, sont regroupés des états numériques trimestriels des titres distribués aux abonnés finistériens (par titres, arrondissements, cantons et communes), ainsi qu'une correspondance échangée entre le ministère de l'Intérieur et l'administration préfectorale à propos de la confection ou de l'expédition des états en question.
    À signaler :
    plusieurs correspondances consacrées au lancement et au suivi de la revue en langue bretonne Mignon al labourer (en français : L'Ami du Laboureur) par la Société d'émulation de Quimper, en 1832-1834 (2 T 24)
    Dépôt légal
    Ce troisième ensemble compte vingt-quatre articles (2 T 37-60). Si l'on excepte les deux premiers (2 T 37-38), respectivement consacrés à la réglementation du dépôt légal (lois, instructions, circulaires...) et à la désignation d'agents départementaux chargés de sa régie, la rubrique est principalement représentée par trois séries de registres d'enregistrement des écrits déposés à la préfecture (2 T 39-50).
    - une première série (2 T 39-41) est consacrée aux "écrits non périodiques" (volumes, estampes, photographies, cartes, œuvres musicales...), déposés entre 1855 et 1944. Y figurent notamment les références de nombreuses publications en langue bretonne.
    Contenu : numéro d'ordre et titre de l'ouvrage, nom et résidence de l'imprimeur, date et numéro d'envoi au ministère, observations. Compléments : nom de l'auteur, format, nombre de pages, de volumes, d'exemplaires déclarés (à partir de 1872) ; nom et domicile de l'éditeur (à partir de 1926).
    - une seconde série (2 T 42-49) est consacrée aux "écrits périodiques et publications paraissant par livraisons" (bulletins, annuaires, journaux...), déposés entre 1872 et mars 1944.
    Contenu : numéro d'ordre, date du dépôt, titre et date de l'écrit, numéro du tome ou de l'année, nom et domicile de l'imprimeur, format, nombre de pages, d'exemplaires, observations.
    - une troisième série (2 T 50) est consacrée aux "déclarations collectives" (affiches, brochures, programme, tracts, circulaires, prospectus, catalogues...), déposées entre 1931 et mars 1944.
    Contenu : numéro d'ordre, date du dépôt, titre du document, type du document (affiche..., supprimé dès août 1931), format, nombre de pages, nom et domicile de l'imprimeur, nom et domicile de l'auteur, observations.
    - dans un dernier sous-ensemble (2 T 51-60), sont rassemblées dix liasses chronologiques de documents divers relatifs au dépôt légal pour la période 1882-1940.
    Contenu : circulaires ; correspondances échangées entre le ministère, l'administration préfectorale, les municipalités, les imprimeurs et éditeurs, concernant pour l'essentiel, les retards ou les manques constatés dans les dépôts ou expéditions d'écrits ; listes d'ouvrages, de publications..., réclamés aux éditeurs ou imprimeurs ; déclarations de gérance de journaux, transmises par les procureurs ; notes ou états périodiques de l'administration préfectorale, relatifs aux journaux politiques (titre, nuance politique, mode d'organisation, périodicité, nombre d'abonnés, tirage, notabilités politiques en inspirant la rédaction, aire et degré d'influence) et aux journaux non politiques (titre, lieu de publication, périodicité, observations) paraissant dans le département ; état des journaux soumis à la censure (durant la première guerre mondiale uniquement) ; rapports de police (rarement) ; exemplaires d'affiches, de tracts déposés (rarement) ; coupures de presse (rarement)... À partir de 1933 et jusqu'à 1940 (2 T 53-60), les dossiers sont presque exclusivement composés de copies des bulletins de dépôt d'imprimeurs (nom de l'imprimeur, date du dépôt légal, nombre d'exemplaires) ou d'éditeurs de journaux (nom du journal, numéro, tirage, nom du gérant, numéro du registre), établis en vertu de la loi du 29 juillet 1881.
    À signaler :
    - un petit dossier des années 1910-1913, relatif à l'illégalité des lacérations d'affiches effectuées sur la voie publique par des agents de l'autorité (2 T 51).
    - diverses correspondances relatives à l'activité syndicale (diffusion de tracts, introduction de journaux dans l'arsenal de Brest...) sont disséminées dans les dossiers des années 1882-1932 (2 T 51-52).
    Colportage
     
    Sept articles (2 T 61- 67) sont consacrés au contrôle du colportage :
    - un premier dossier (2 T 61) est constitué d'une collection chronologique d'instructions ministérielles et de notes, arrêtés, modèles de permis (manuscrits ou imprimés) élaborés par la préfecture à l'attention des différents services de l'État. L'ensemble couvre la période 1849-1912.
    - un second dossier (2 T 62) rassemble des catalogues de livres, journaux littéraires, almanachs, gravures ou autres écrits approuvés par l'administration et autorisés à la vente par colportage (ou pour les catalogues les plus récents, à la vente dans les gares) entre 1853 et 1880. Y sont détaillés, par types de publications, les titres, auteurs, éditeurs, imprimeurs ou graveurs autorisés.
    - un troisième dossier (2 T 63) est constitué d'une petite collection disparate de chansons, poèmes..., essentiellement en français (un seul document en langue bretonne). Les principaux thèmes abordés sont patriotiques (premier conflit mondial...), satiriques (cherté de la vie), sociaux...
    - dans un quatrième dossier (2 T 64) sont classés les registres des personnes autorisées à pratiquer le colportage ou la vente sur la voie publique, entre 1853-1878 et 1908-1939 (nom, prénom, âge, domicile ou lieu de naissance, pièces autorisées à la vente, date et durée de l'autorisation). Y figurent également les "saltimbanques", joueurs d'orgue et chanteurs, pour les années 1854-1862.
    - les trois derniers dossiers (2 T 65-67) regroupent, dans un ordre chronologique, l'ensemble des pièces individuelles relatives au suivi des colporteurs et autres vendeurs sur la voie publique, depuis 1839 jusqu'à 1939 (avec des lacunes). Contenu des dossiers :
    correspondances échangées entre les autorités (ministère de l'Intérieur, préfecture, sous-préfectures, maires, procureurs, commissaires), autorisations de colportage (demandes des intéressés, extraits d'actes de l'état civil, certificats de bonnes vie et mœurs, signalements) ; permis de colportage ; écrits prohibés ou autorisés (listes, saisies...) ; contrôle des chansons et cantiques en langue bretonne ; arrestations de colporteurs ; retraits d'autorisations ; exemplaires de journaux, cartes ou chansons proposés au colportage (très rarement).
    À signaler :
    - une chanson sur le rapatriement des marins-pêcheurs et ouvriers agricoles, partis pour les mines du Pas-de-Calais en 1907 (2 T 63)
    - deux portraits (sur carte postale) de poètes et chansonniers : Antonin Lugnier et Théodore Lefèbvre (2 T 63)
    - une carte de l'Europe centrale du 28 septembre 1939, figurant l'annexion de l'Autriche et le partage de la Pologne entre l'Allemagne et l'Union Soviétique, le long du fleuve Bug (2 T 67).


    an XI-1945

    Autre Instrument de recherche
    Répertoire numérique provisoire de la sous-série 2 T - Imprimerie, librairie, presse, dépôt légal, colportage / Archives départementales du Finistère ; [dressé par] Alexis Le Bihan et Daniel Collet, 1962-2004 - 4 p.

    Genre/Caractéristiques physiques :
    Métrage linéaire : 4,85 ml
    Nombre d'éléments : 67 articles

    Mode de classement
    La sous-série est provisoirement subdivisée en quatre rubriques. Elle comporte un petit supplément non classé. La répartition des pièces entre les différentes rubriques n'est pas complètement achevée. Ainsi, certains documents (états, correspondances...) concernant la surveillance de la presse, se retrouvent également dans les liasses consacrées à l'imprimerie et la librairie (articles 14 à 21).
    Détail du plan :
    - imprimerie librairie (articles 1-21)
    - presse (articles 22-36)
    - dépôt légal (articles 37-60)
    - colportage (articles 61-67)

    Conditions d'accès
    Librement communicable au public, sous réserve du bon état matériel des documents